de l’Île aux Moines à Vannes du jeudi 13 juin 2024

Départ à 10 heures sous le soleil pour une courte étape vers Vannes. Nous avons le fort courant du golfe avec nous et le moteur électrique à mi puissance nous suffit pour avancer rapidement. En route nous croisons un Sinago prêt à partir

Nous arrivons juste à l’heure pour l’ouverture du pont mais il y a un peu de retard et il nous  faut « faire des ronds ». Amarrage à la place 273 à 11h 30. La place est assez loin de la capitainerie, mais à l’usage nous constaterons qu’elle est beaucoup plus calme, loin du brouhaha de la ville. 

      

Le port agréable nous offrait à chaque ouverture des portes  le spectacle des bateaux quittant le port et celui des remontants. A proximité une supérette et la ville avec ses boulangeries, marchés et toutes les enseignes commerciales nationales.

                          

La pompe de vidange des eaux grises vient de tomber en panne. la bague de sortie en plastique est cassée. Le magasin Uship de Vannes peut en commander une nouvelle.

Vendredi nous recevons à bord Jacques, de l’île d’Ars.  Il nous invite sur son île le lendemain. J’avais connu Jacques il y a 60 ans, nous avions appris à plonger sous l’eau ensemble. Je ne l’avais pas revu depuis.

Samedi la navette nous conduit à Arz où nous sommes très bien reçus chez Mady et Jacques. Ils nous font visiter l’île sur laquelle ils passent leur retraite. Malgré quelques courtes averses le temps est agréable

     

Dimanche, repos sous un temps maussade

Lundi nous retrouvons nos amis Marie et Patrick qui voyagent en camping car depuis qu’îls ont abandonné le bateau. Nous déjeunons et visitons ensemble les vieilles maisons de Vannes avec Anté comme guide.

                   

Nous passons la soirée en compagnie de Mady et de Jacques

Mardi, Anté va faire des courses avec Mady.

Le soir vers 20 heures très forte pluie. Nous apprendrons le lendemain qu’il est tombé en une heure l’équivalent de deux mois de pluie. Le niveau d’eau dans le port est monté de  40 cm. Il s’agit, selon les météorologues, d’un phénomène exceptionnel et très localisé: la lame d’eau.

Mercredi nous recevons enfin la pièce commandée, mais malgré sa mise en place la pompe ne fonctionne toujours pas.

Ce contenu a été publié dans France, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.