de la Grande Motte à Sète le vendredi 29 avril 2022

Nous quittons la Grande Motte en début d’après midi. Il fait beau et le vent de sud et faible.

Après avoir fait le plein de gasoil nous sortons du port et mettons le cap sur la Sète. Très vite nous rencontrons une mer courte avec un vent de face. De nouveau le bateau tape et mouille, comme lors de l’étape précédente. En virant de 30° vers le sud nous prenons les vagues ¾ avant c’est nettement plus confortable mais ce n’est pas vraiment la route.

Nous avons réservé l’ouverture des ponts de Sète pour le passage du soir et devons impérativement nous présenter à 18h 30. Il faut donc reprendre le bon cap après une demi heure de route au sud.

     

Une fois passé les ponts nous allons à la place qui nous a été attribuée dans le bassin du Midi. Nous sommes bien accueillis par des plaisanciers qui nous aident à nous amarrer. Le port est calme et confortable avec des sanitaires proches et de grande taille.

Les ballades en ville nous obligent à beaucoup marcher, ce serait plus facile en vélo, d’autant qu’il y a de nombreuses pistes cyclables et beaucoup de cyclistes.

La ballade au mont Saint Clair nécessite une 1/2 journée, la montée est raide mais la vue du sommet est spectaculaire sur la ville et l’étang de Thau. Dommage que la vue à 360 ° ne soit pas prévue. de nombreuses villas surplombent la falaise. Au sommet la chapelle Notre Dame de La Salette est un sanctuaire remarquable par sa forme et ses peintures intérieures. 

Ce contenu a été publié dans France. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.