Howth du 16 au 30 mai 2011

lundi 16 mai 2011

Départ d’Arklow à 8 heures vent WSW force 3, cap au nord, vitesse 6 à 7 nœuds dérive relevée.
Nous naviguons de conserve avec Kolibri et nous nous filmons mutuellement.

 

Ericante en mer d'Irlande en 2011

A 11h 30 nous sommes devant Wicklow, grand largue avec un fort courant portant quand un safran accroche un orin de bouée de casier. La bouée était peu visible, à moitié coulée par le courant.
Le bateau, retenu par l’arrière, vire rapidement et empanne en cassant la retenue de bôme et le vit de mulet. Il faut affaler la grand voile et assurer la bôme au pied du mât avec un bout. Nous faisons ensuite tourner le bateau avec le génois et il se dégage, puis nous poursuivons notre route sous génois seul.
A 16h Kolibri, qui a été plus vite que nous, nous prévient par VHF qu’il est au nord de la baie de Dublin et et qu’il a des vents de 35 à 38 nœuds (force 8). Une heure plus tard nous arrivons dans la zone et l’anémomètre nous indique bien plus de 35 nœuds. Nous sommes sous le vent de la cote et il n’y a pratiquement pas de mer. Avec un petit bout de génois et les deux moteurs nous progressons à 2-3 nœuds contre le vent.
A 18 heures en entrant dans le port d’Howth l’équipage de Kolibri nous a fait dégager une place bout au vent et nous attend avec le personnel du port pour attraper nos amarres.

Nous resterons 2 semaines à Howth le temps de faire réparer notre vit de mulet et le haut du puits de dérive qui n’était pas étanche. Ce seront deux semaines de mauvais temps: vents forts mais ciel souvent dégagé. Dans la marina en cette fin mai nous sommes 3 bateaux français, tous bretons, outre Kolibri et nous il y également Cabochard XI de Paimpol qui se dirige, comme Kolibri vers l’Écosse et restera bloqué 10 jours.

22-5 un mât vert à Howth

la mât vert facilite le repérage d’Ericante dans le port.

La marina est assez chère (un peu moins,cependant, que celle de Dun Laoghaire) mais elle est très bien équipée et sécurisée: eau, électricité, toilettes, douches ,machines à laver,Wifi, pub, restaurant, grue et capitainerie ouverte 24/24h avec un personnel serviable. Dublin est a une petite demi heure en train et la station est à 5 minutes de la marina.
Howth est une petite ville avec de nombreux restaurants et pas mal de commerces, notamment une épicerie, plusieurs poissonneries sur le port de pêche dont certaines font de la restauration et un shipchandler bien achalandé. Le supermarché le plus proche est toutefois à 4 kilomètres et on peut y aller soit en vélo soit en train. Il y a de belles balades à faire à pied entre autre le tour de la pointe et le golf avec son jardin de rhododendrons et une vue splendide sur les deux cotés de la presqu’île.

22-5 presqu'île de Howth 7         23-5  Howth 3

La vie dans la marina nous a permis d’observer les plaisanciers irlandais. Il y a des régates presque tous les jours. Une catégorie différente chaque jour: les dériveurs, les habitables de moins de 9 m,
les quillards monotypes qui sont grutés avant et après la régate et enfin les habitables de plus de 9 m. Les bateaux sortent du port vers 18 h. et rentre vers 21 h.( il ne fait vraiment nuit qu’à 22h 30) et bien sur tous le monde se retrouve au pub a après la sortie en mer.
Une pratique nous a étonné. La hauteur d’eau dans le chenal étant faible à marée basse, plusieurs bateaux avec des tirants d’eau conséquents sont sortis en faisant fortement gîter les coques et en raclant la vase avec la quille et tous sont passés.

18-5 Hothw passage en force

 

 

Ce contenu a été publié dans Irlande, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *