Canal du midi de Marseillan à Argens du 4 au 10 mai 2022

L’escale à Marseillan, entre mer et rivière est particulière, ici les pénichettes sont plus nombreuses que les voiliers. Le village est authentique et bien rénové avec tous les commerces , le port est confortable. Les huitres de l’étang de Thau sont un peu moins iodées que celle de Cancale mais tout de même délicieuses.

L’entrée dans le canal du Midi

Après Marseillan, c’est le canal avec ses successions d’écluses. Le moteur électrique est vraiement silencieux mais l’autonomie ne permet pas de naviguer toute la journée si l’on n’a pas la certitude de pouvoir se brancher au quai à l’arrivée. Quand c’est le cas il est possible de naviguer 6 heures à 5 km/h. Le moteur diesel et les panneaux solaires rechargent assez vite les batteries lithium. Malheureusement le diesel ne charge que lorsqu’il est embrayé.

 

   

Les ponts paraissent souvent très étroit et/ou très bas quand nous y arrivons

Dans cette première partie,  les manœuvres dans les écluses ont été quelquefois disgracieuses en raison du mauvais fonctionnement  de la commande des propulseurs.

Sur le canal du midi les écluses sont rondes

A cette période de l’année il y a encore relativement peu de penichettes de location sans permis et nous étions le plus souvent seuls dans les écluses.

Le port de Béziers est en pleine ville, on y est bien accueilli mais il n’y a pas de sanitaires.

 

Arrivée à Béziers                                      Le port de Béziers

A la sortie de Béziers il ya un pont canal qui passe au-dessus d’une rivière: l’Orb ,puis une série de sept écluses à Fonzérane

 

Le pont-canal à la sortie de Béziers enjambe l’Orb

Les villages où nous nous arrêtons pour la nuit sont calmes et quelques commerces sont souvent présents. Nous avons visité deux caveaux viticoles un transformé en musée à Colombiers  et un situé dans un parc d’un grand château à Paraza. 

Avant d’arriver à Colombiers il faut passer dans un Tunnel

L’escale au port d’Argens Minervois nous permet de laisser le bateau en sécurité pour une quizaine de jours. Le port est une base de location Locaboat avec sanitaires et pôle technique. la commande des propulseurs y est rapidement réparée. Les bateaux de passages sont placées à l’écart sans eau ni électricité. Nous sommes amarrés devant une péniche de 18 mètres  dans laquelle vit un couple qui navigue peu. Ils veilleront  sur Megawatt. 
Un château privé domine le village. L’Aude majestueuse aujourd’hui  coule à 200 mètres du canal. Parfois elle devient tempétueuse lors de crues saisonnières. Une guinguette de qualité est le seul commerce du village. Nous testons les 2 petits vélos achetés  l’avant veille sur le bon coin pour aller à Roubia où vit une petite communauté anglaise qui se retrouve gentiment  le soir sous la treille du café-épicerie de ce tout petit village.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.