Messolonghi, du dimanche 30 octobre au mardi 1er novembre 2016

depart-trizonia

Le dimanche 30 octobre la météo nous annonce un vent d’est de 5 à 10 nœuds avec rafales possibles à 12 nœuds. A 7h 30, au départ de Trizonia, il pleut, il n’y a pas de vent et le baromètre est plat à 1018, mais nous sommes en Méditerranée!

pont-rion-foster-norman 8h 30 le vent d’est atteint 15 nœuds, nous sommes sous génois seul. Le vent se renforce ensuite de façon progressive pour atteindre 25- 28 nœuds sous le pont Andirrion. Après le pont nous croisons 5 voiliers, 3 tirent des bords serrés sous grand voile et moteur, un est sous grand voile arrisée et petit foc et le derniers à sec de toile vent debout au moteur, il tape et éclabousse beaucoup. Une fois
passé le cap Evinos vent et mer se calment, et s’est avec 1 nœud de vent que nous empruntons le chenal de Messolonghi.

maisons-chenal-mesonlonghi aigrette-lagune-mesonlonghi

Cet étroit chenal circule entre de petites cabanes de pêcheurs et une grande lagune pendant près de 3 miles, il est bien balisé.

ericante-sur-ancre-mesonlonghi

A 14h nous mouillons sur ancre devant la marina de Messolonghi qui est fermée pour travaux. Nous sommes à 100 m de la marina et pouvons facilement débarquer avec l’annexe. La ville est à un km, elle nous semble vivante avec de nombreux commerces.

soleil-couchant-mesonlonghi

Publié dans Grèce | Marqué avec | Laisser un commentaire

Trizonia, du mercredi 26 au dimanche 30 octobre 2016

 

Le mercredi 26 octobre au matin, il fait beau, la température est de 19° et le vent de nord est faible.

eric-perplexe-trizonia ante-golfe-de-corinthe

Après 20 miles au moteur, nous nous amarrons le long d’un quai de la marina de Trizonia. Le guide Imray signale la possibilité de mouiller devant le port, mais la météo étant incertaine nous avons préféré le port.

ericante-au-port-de-trizonia

La marina est propre, bien abritée et non exploitée. Elle est donc gratuite et plusieurs bateaux y hivernent, mais il y a aussi beaucoup de bateaux abandonnés. Il y a notamment un grand ketch coulé le long du quai qui fait l’attraction des visiteurs. On nous a raconté que l’été des personnes allaient plonger sur cette épave à quelques mètres de la surface.epave-trizoniajade-anglaise-finnsail-trizoniaA notre arrivée nous sommes accueilli par une anglaise qui hiverne ici avec son mari sur un petit voilier mixte: Jade. Elle nous donne aimablement toutes les informations utiles sur le port et l’île qu’elle apprécie beaucoup. Les animaux s’y promènent librement y compris sur les bateaux.

 

 

  gedeon-oie-cata-trizonia marmelade-ile-trizonia

La prochaine étape sera longue il nous faut attendre une bonne météo. Entre deux averses nous allons nous promener dans cette petite île tranquille et reposante. Il y a en cette saison deux ou trois cafés qui ont du wifi et une petite épicerie peu achalandée. Le continent est à moins d’un mile et une navette part toute les heures.

balade-trizonia

Le vendredi 28 nous avons prévu d’aller faire des courses en face. En arrivant sur la place du village il y a beaucoup de monde, les gens se regroupent autour du monument aux morts et un pope vient faire un discours. Nous sommes le jour le la fête nationale: Ochi. Le 28 octobre 1940 le premier ministre grec répondait à la demande de Mussolini de placer des troupes en Grèce par ce seul mot ochi, qui signifie non en grec.

le-pope-trizonia  fete-ochi-ghania

le-passeurtrizonia-ghania

Nous prenons la navette pour rejoindre le village continental de Glifadha, 1euro par personne. Nous arrivons au cours d’une autre cérémonie avec chants et défilé des enfants. Les commerces sont fermés, mais ils ouvriront après les cérémonies du souvenir. Nous pouvons faire quelques courses dans le super marché et regagner notre île par la navette de midi. Le lendemain il y a encore beaucoup de vent mais il ne pleut plus et nous faisons encore une grande ballade dans cette île attachante.

continent-face-trizonia

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Galaxidi, du lundi 24 au mercredi 26 octobre 2016

Départ du port de Kiato à 8h 30, à 10h le vent est nul et à midi il souffle à 20 nœuds. Mais surtout sa force varie rapidement entre 5 et 25. Nous naviguons donc avec la GV arrisée et 2/3 de génois.

galaxidi-golfe-de-corinthe ericante-galaxidi 

A 15h 30 nous mouillons dans la baie par 4 m de fond.  Le clapot est important le vent force 4 à 6 ne permet pas de mettre l’annexe à l’eau et nous passons la soirée à bord. La nuit est venteuse mais le matin il fait beau et il n’y a plus de vent. Nous débarquons et prenons un taxi pour Delphes, à une vingtaine de km.

theatre-4-a-jc-apollon-delphes

Le site de Delphes est grandiose et il y persiste de nombreux vestiges de la cité antique où chaque état-cité construisait une offrande sous forme de temples, colonnes ou statues.

delphes delphes-golfe-de-corinthe

Au cours de la visite nous croisons le groupe des grand-mères avec leurs petits enfants. Ils ont tous un foulard bleu en signe de reconnaissance. Sympathique rencontre.

3-grand-meres-sur-4-delphes

Au retour de Delphes nous déjeunons dans un restaurant du port et voyons les bateaux très secoués par la houle entrant dans ce port. Nous ne regrettons pas, pour l’instant, d’être au mouillage…

Après le repas nous tentons de rentrer à bord avec notre bassine. Compte tenu de l’état de la mer ce retour s’avère impossible si nous ne voulons pas arriver trempés dans une annexe à moitié pleine d’eau. La seule solution consiste à tirer la bassine tout autour de l’anse pour le mettre à l’eau dans un coin abrité et regagner Ericante vent arrière. Heureusement il fait beau et chaud. 

galaxidi-golfe-de-corinthe-_fotor

 

Publié dans Grèce | Marqué avec | Laisser un commentaire

Kiato, du dimanche 23 au lundi 24 octobre 2016

passage-canal-corinthe

Dimanche matin nous allons au quai d’attente du canal. Les formalités sont normalement simples et rapides, dans notre cas ce sera un peu plus long car l’appareil de paiement par carte est tombé en panne en cours de transaction. Enfin à 10h nous avons le feu vert pour emprunter le canal le plus cher au monde (dans notre cas c’est 100 € par mile).

approche-quai-passage-canal-corinthe passage-canal-corinthe

Durant cette attente, nous rencontrons un groupe de français. Le groupe est constitué de quatre grand-mères et neuf petits enfants âgés de 10 et 16 ans. Les grands mères ne sont pas parentes mais amies et les enfants ne se connaissent pas au départ. Elles font ainsi un voyage tout les ans avec des petits enfants différents. L’année précédente la Jordanie était au programme.

Nous passons seul dans le canal, à 5 nœuds les 2 milles sont parcourus en moins d’une demi heure.

   2016-10-23-10h08-passage-canal-corinthe 2016-10-23-10h12-mouettes-passage-canal-corinthe

Les parois qui atteignent au maximum 56 m, ne sont pas vraiment impressionnante car le canal est large de 25 m. Par contre nous sommes frappés par la couleur émeraude et la transparence de l’eau. Quelques oiseaux nous accompagnent.

2016-10-23-10h22-les-portes-souvrent-passage-canal-corinthe

A 10 h 30 nous sommes dans le golfe de Corinthe. Nous ne nous arrêtons pas à Corinthe. Plusieurs plaisanciers nous on dit que l’escale ne valait pas le coup, port bruyant et grande ville sans caractère.

2016-10-23-12h32-approche-de-kiato

Nous poursuivons au moteur, car il n’y a absolument pas de vent, jusqu’au port de Katio.

Katio est un port grec classique avec quelques voiliers, des bateaux de pêche et des restaurants devant le port. Par contre nous sentons une vrai différence par rapport à la mer Egée. Les maisons ne sont plus blanches avec des volets bleus, mais de couleur claire avec des toits en tuiles.

2016-10-23-13h40-ericante-quai-de-kiato-golf-de-corinthe

Nous sommes le seul voilier de passage. Il y a deux supermarchés à 1 km du port dont un Lidl mais ils sont tous les deux fermés le dimanche. Nous passons une nuit calme le long du quai. Nous avons tout de même fermés tous les coffres à clés.

Publié dans Grèce | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Ormos Kalamaki, du samedi 22 au dimanche 23 octobre 2016

depart-athenes

Nous quittons Le Pirée samedi matin à 8h 15, le ciel est couvert, le vent de nord est faible. Nous faisons route, entre les cargos mouillés, sous génois et un moteur.

carcasse-depart-le-pireeA 11h le temps se dégage, il n’y a pas de vent la mer est calme et nous naviguons sous grand voile et moteur. Une demi heure plus tard, le ciel se couvre et l’on a juste le temps de prendre deux ris avant qu’un violent orage nous tombe dessus. Vent d’ouest qui montera jusqu’à 38 nœuds et pluie violente pendant presque une heure.

pluie-vent-a-isthmiaA 13h il n’y a plus de vent et nous naviguons au moteur avec la grand voile à 3 ris. Le troisième ris n’est pas installé en permanence et il est pratiquement impossible de le prendre avec plus de 30 nœuds de vent. Il faut absolument que nous l’installions dès que nous trouverons un shipchandler car de nouveaux orages pourraient encore nous surprendre.

apres-orage-ca-eclabousse

A 15h 30, la pluie a cessé, nous mouillons par 4 m de fond dans l’anse de Kalamaki tout près de l’entrée du Canal. La nuit sera très calme et sans vent.

mouillage-isthmia-passage-canal

Publié dans Grèce | Marqué avec , | Laisser un commentaire