Le projet

Le projet

Tout a commencé en 2006 par le rédaction d’un cahier des charges. Nous voulions un voilier en aluminium, rapide et facilement échouable.
Une longueur d’un peu moins de 12 m avec un salon de pont, une cabine arrière spacieuse, une motorisation diesel électrique avec deux hélices et deux safrans et une capote en dur.
Le programme incluant des navigations sur les eaux intérieures, nous voulions un tirant d’air démâté inférieur à 2,35 m. Nous souhaitions également pour les mers chaudes une large plage arrière et un cockpit arrière.
L’OVNI nous plaisait mais il n’avait pas de salon de pont.
Le salon de pont de l’Atlantis nous plaisait bien mais ce bateau n’avait pas de cabine arrière.
Le Cigale est réputé pour ses performance mais l’aménagement avec le carré à l’arrière et l’absence de salon de pont ne nous convenait pas.
Finalement nous avons envoyé notre cahier des charges à 10 architectes navals
Plusieurs d’entre eux nous ont répondus que pour étudier notre projet il leur fallait une avance de plus de 10 000 euros.
3 ont retenu notre attention, Gilbert CAROFF,  Jean François ANDRÉ et Gildas PLESSIS.
Gilbert CAROFF nous a expliqué que pour cette taille il fallait utiliser un plan existant et qu’il n’était pas nécessaire de faire appel à un architecte. L’Atlantis 400 pouvait être adapté à notre cahier des charges, il suffisait de prendre contact avec le chantier DUJARDIN, ce que nous avons fait. En fait le chantier ne pouvait faire que très peu de modifications ce qui ne permettait pas les aménagements que nous souhaitions.
Jean François ANDRÉ n’adhérait pas à notre projet, il nous a montré deux de ses bateaux en construction qui ne correspondaient pas à ce que nous cherchions.
Finalement Gildas PLESSIS nous a proposé de réaliser un avant-projet pour un prix raisonnable et nous a conseillé le chantier Alumarine à Bouguenay.
En septembre 2008 nous avons confié les plans de L’Ellya 43 (qui devait mesurer 13 m) chantier Alumarine auquel nous avons commandé la fabrication de la coque en Sealium (alliage d’aluminium adaptée aux coques de bateau).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *