Etang de Thau du 3 au 4 mai 2022

Départ du bassin du Midi du port de Sète un peu avant 10 heures au moteur électrique. Les ponts de la Gare doivent ouvrir à 10h15. Ils ouvrent  avec 20 minutes de retard. Nous faisons, comme trois autres bateaux qui attendent l’ouverture, des ronds dans l’eau, sans bruit!

Nous avancons à 3,5 nœuds mais les gardiens des ponts nous demandent d’aller plus vite pour pouvoir rétablir la circulation terrestre. Moteur électrique à fond MegaWatt atteind 5,2 nœuds.

Nous continuons toujours en propulsion électrique à la vitesse de 2,5 nœuds jusqu’à midi ,  nous mouillons devant Mèze pour une pause déjeuner et une petite sieste.

Un vent de sud ouest 8 à 12 nœuds s’est levé vers 13 h rendant le mouilage très bruyant . Les vaguelettes frappent l’avant et le bruit résonne dans tout le bateau.

 

A 15h cap sur Marseillan qui est à 5 miles. Une bonne partie de l’étang est occupée par des parcs à huitres. La batterie ayant un peu baissé nous faisons un quart d’heure de diesel avant de relancer le moteur électrique pour entrer dans le port de Marseillan.

Nous sommes amarré le long d’un quai dont la partie supérieure est en surplomb, les pare battages sont trop bas, résultat une première égratignure pour MegaWatt. Encore heureux qu’il n’y ait pas de marée!

               

La saison touristique n’a pas encore vraiment commencé, le village, plein de charme, est assez calme. Les platanes, l’église romane et les ruelles sentent bon le Midi.

Ce contenu a été publié dans France, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.