Confinement

L’Ericante, mis à l’eau fin février, aurait du être prêt à naviguer fin mars…L’épidémie l’oblige à rester confiné au port, seul et sans visite. Un grand périple est donc exclu cet été. Peut-être les Canaries à l’automne ?

En attendant l’équipage patiente chacun à sa façon :

L’inaction invite à la réflexion. L’âge avançant la navigation à la voile risque de devenir difficile à deux. Nous réfléchissons donc à l’Ericante II. 

Notre rêve serait un bateau à moteur électrique, de 10 mètres maximum de long, capable de naviguer aussi bien sur la mer que sur les canaux. Ce bateau devrait pouvoir s’échouer facilement devant la maison. Ce n’est pour l’instant qu’un rêve mais il aide à passer le temps.

Ce contenu a été publié dans France, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Confinement

  1. bougeard dit :

    Vous faites mieux que Gwen Ha du qui est sur un chantier à Folleux en attente de remise en état……..pour, peut être, être vendu 🙁
    Bise à vous deux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.