De Roscanvel à l’Aber Wrac’h le lundi 29 avril 2019

Nous levons l’ancre avant le lever du jour, le ciel est couvert, le vent quasiment nul et la mer plate.

Notre but est d’arriver demain matin aux Scilly. Le jusant doit nous être favorable pour sortir du goulet de Brest et le flot nous poussera dans le chenal du Four.

Tout va donc pour le mieux sauf que le vent de sud est trop faible pour nous être d’une quelconque utilité et surtout le pilote automatique décroche toutes les 5 minutes. Pas question de partir pour plusieurs mois avec un pilote qui n’est pas fiable. À partir de 9 heures deux ou trois coups de téléphone nous permettent de trouver une électronicienne qui accepte de venir à 14 heures à l’Aber Wrac’h voir notre problème.

A 13h30 nous sommes amarrés au ponton visiteur de l’aber et à 14h 30 Anne Vesin est à bord. Cette jeune électronicienne a travaillé plusieurs années sur des plateformes puis embarqué sur les bateaux d’Ifremer. Elle teste consciencieusement toute notre installation et trouve une solution simple et efficace pour isoler les câbles d’alimentation du moteur du pilote.

Demain, nous devrions pouvoir appareiller pour la pointe ouest de la Cornouaille anglaise. Un front froid doit passer sur les Scilly en début d’après midi avec des grains et passage du vent au Nord Ouest.

Le front se déplace lentement et n’atteindra Falmouth que mercredi matin. 

Ce contenu a été publié dans France, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *