Puerto Sherry du mardi 24 au vendredi 27 avril 2018

L’étape suivante doit nous conduire à Cadix, où nous ne nous étions pas arrêtés en 2012. Plusieurs navigateurs nous ont déconseillé le port de Cadix et vanté le Puerto Sherry. Il y aurait dans ce port un très bon mécanicien et nous devons faire une première révision de nos moteurs Volvo.

Après avoir quitté Barbate à 8 heures nous doublons à 10 heures le tristement célèbre cap Trafalgar, et profitons de vents portants de force 2 à 3 jusqu’à l’entrée de la marina de Puerto Sherry.

La marina nous a déçu, nous n’avons pas trouvé le mécanicien annoncé, mais un mécanicien venu de Trafalgar qui a fait le minimum pour conserver la garantie Volvo.

Pour aller à Cadix la secrétaire de la marina nous a conseillé de prendre le ferry à 25 minutes de marche, en fait il faut une bonne heure. Sur le chemin nous voyons un voilier échoué. Nous apprendrons un peu plus tard qu’une tornade est passé sur Puerto Sherry il y a un peu plus d’un mois. Elle a fait de très gros gros dégâts, mais tout a été rapidement réparé.

Le trajet aller se fait en bus à cause de la marée et nous permet de découvrir une grande lagune. Cadix est une des seules villes espagnoles que ayons trouvé sans interêt. Dans le jardin qui borde la mer quelques arbres sont joliment taillés.

      

Ce contenu a été publié dans Espagne, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *