La Gracieuse du Mercredi 27 au jeudi 28 septembre 2017

Tous les travaux prévus à bord ont été réalisés. Ericante a retrouvé son élément hier. Ce matin, Philippe, le menuisier, a terminé la pose des hublots de roof avant.

Après le déjeuner Pascal est venu prendre le café à bord. Pascal a son bateau, Brume, à sec à Port Saint Louis, il est en stand by avec ses deux chats. Nous sommes allés ensemble constater les dégâts que peut faire un incendie sur un voilier en aluminium, dans ce cas il s’agissait d’un Cigale.

 

Nous larguons les amarres à 16h et, après un peu plus d’une demi-heure de moteur, nous mouillons dans la baie de la Gracieuse, à l’entrée de Port Saint Louis du Rhône.

Il s’agit d’une large baie ouverte au Nord Est, elle est en partie artificielle car limitée à l’Est par l’épave d’un navire : La Gracieuse. L’épave s’est ensablée puis un cordon de remblai l’a reliée à la terre. La partie Ouest est occupée par des parcs à huitres et à moules. La partie Est constitue un mouillage bien abrité. Nous passons une nuit calme, à peine troublée par quelques vagues produites par les énormes cargos qui entrent et sortent du terminal de Fos.

 

Ce contenu a été publié dans France, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *