Villefranche sur Mer, du mardi 22 au vendredi 26 mai 2017

Cap sur la France. Nous partons de bon heure pour rejoindre le territoire national. A 7h la température extérieure est de 20°, un petit vent de nord nous permet d’avancer à 3 nœuds à la voile. Au cours de la matinée, le vent diminue et c’est à 2 nœuds que nous passons devant San Remo. Il y a dans la baie plusieurs grands bateaux dont le voilier Sea Cloud II que nous avions déjà vu à Monopoli en Adriatique.

Les gardes côtes de San Remo nous interpellent à la VHF. Sur la carte nous ne sommes pas en zone interdite, par contre il est noté « crawling forbidden« . Dictionnaire: crawling signifie ramper ? Nous croyons comprendre que nous n’allons pas assez vite et les gardes côtes pensent que nous trainons volontairement. Le vent étant complètement tombé, nous mettons un petit coup de moteur pour passer la frontière.

  

Devant Menton, un vent d’est léger se lève et c’est sous gennaker que nous passons devant Monaco. Les poissons français ne sont pas plus attirés par nos hameçons que les poissons italiens, et nous relevons les lignes devant le cap Ferrat sans n’avoir rien pris. A 15h, nous entrons dans la baie de Villefranche, elle est barrée par un gros paquebot, qu’il nous faut contourner pour atteindre la zone de mouillage.

     

Le mouillage est bien abrité, l’eau atteint presque les 20° et il n’y a pas de méduse en vue

    

Lors de cette première escale en France continentale, nous avons trouvé la France telle que nous l’aimons. En cette fin de mois de mai, il fait beau, pas trop chaud, les commerçants sont aimables sans être obséquieux. Les prix ne sont pas exorbitants.

 

Nous avons appréciez les glaces de ce glacier installé dans une petite rue. Il nous a raconté son parcours, il est installé depuis 2 ans, les glaces sont fabriquées à Annecy et l’été il va, de temps en temps, livrer des glaces sur de grosses vedettes mouillées en rade. La ville est fleurie et nous sommes encore proche de l’Italie.

 

La rue obscure fait parti de ce qu’il faut voir à Villefranche. Le petit port accueille quelques voiliers et surtout des petits bateaux de pêche.

 

Donnant sur le port, la chapelle des pêcheurs a été entièrement décorée par Jean Cocteau.

           

Au centre de la ville, la citadelle est occupée par la mairie et 4 musées entièrement gratuits. Les sculptures de Volti nous ont émus. Cet artiste de Villefranche a, dans toutes ses œuvres, conjugué la beauté, la féminité et les rondeurs, le thème de la maternité y est omniprésent.

Ce contenu a été publié dans France, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.