Livourne, du mardi 9 au vendredi 12 mai 2017

Île de Capraia à 7h30, il fait beau et le vent se lève assez vite pour nous permettre de faire la plus grande partie de l’étape vers le continent à la voile.

Au moment de préparer le repas la pompe de mise en pression du réseau d’eau rend l’âme. Le démontage est difficile car l’accès est très limité. Un fois la pompe déposée, je constate que les connexions en cuivre sont complètement rongées par l’oxydation.

Nous arrivons à 17h dans le port de Livourne. Il y a beaucoup de trafic de cargos et de paquebots. Nous nous dirigeons vers le port de plaisance situé dans le Porto Mediceo nous tournons dans le bassin pendant une dizaine de minutes. Les appels VHF au Porto Mediceo et au Yacht Club restent sans réponse. Finalement quelqu’un nous fait signe au bout d’un ponton. Le marin du port nous attribue une place, il nous passe des bouts de la marina avec amortisseurs et nous aide à tendre les pendilles. Nous sommes au Yacht club di Livorno bien amarrés sur un ponton flottant . Le responsable de la marina qui nous a accueilli nous fait un prix correct, nous donne des indications sur le ville et la clé de la douche.

                                

Le lendemain le shipchandler situé à la sortie de la marina dispose du bon modèle de pompe et à midi l’eau peut couler de tous les robinets du bateau.

Livourne est une grande ville de 160 000 habitants qui a été entièrement reconstruite après la dernière guerre. Seuls persistent de l’ancienne ville les deux forteresses et les canaux qui les entourent ainsi que quelques habitations le long des canaux. La ville est vivante et réserve quelques surprises, comme ce vendeur de glaces pour chien ou la mozzarella au lait de bison.

        

La balade en annexe dans les canaux permet de faire un tour de la ville historique. On y rencontre sur les berges de nombreux garages à bateau, notamment des bateaux à rames bien entretenus. Il s’agit d’embarcations de 4 rameurs et un barreur, nous en avons vu plusieurs s’entrainer.

        

De notre place dans le port nous avons vu passer de nombreux ferries et paquebots et de loin des cargos souvent énormes, à coté desquels nous sentons tout petits

Ce contenu a été publié dans Italie, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Livourne, du mardi 9 au vendredi 12 mai 2017

  1. RP dit :

    La visite guidée offerte par Éricante est très agréable. La parole est claire, le récit fourmille de détails pratiques, le ton respire la convivialité. Le portrait de l’ormeggiatore dans son poste de surveillance est une réussite. Son apparition pare le texte des couleurs de l’authenticité et de l’humanisme. C’est un très grand plaisir de retrouver Livorno avec la sensibilité d’Éricante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *