Barcelone, du vendredi 29 juin au jeudi 5 juillet 2012

Départ de Vilanova à 11h30 en direction de Barcelone. L’avancée est longue et laborieuse avec des bords et du moteur pour finir tout de même un vent de travers sur une mer agitée devant la plage et le port de Barcelone. Heureusement des petits faits émaillent le voyage. A 15h, les passages réguliers des trains sous les tunnels et sur les ponts de la côte nous annoncent l’approche de la grande Barcelone.

29-6-12 16h09 en route vers Barcelone petit train tunel et pont (5).JPG

29-6-12 17h08 passage du 2ème méridien Est peu avant Barcelone Eric.JPGEntre de petits travaux de matelotage le capitaine constate que le 2ème méridien Est est passé pour la 1ère fois par l’Ericante. La cérémonie habituelle a lieu à 17h.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A 18h les avions de toutes les compagnies aériennes survolent le mât. Enfin les tours jumelles du port Olympic et sa baleine dorée nous indiquent l’entrée de la passe. Arrivée au grand ponton d’accueil, formalités à la capitainerie et amarrage méditerranéen à la place indiquée à 20h.

29-6-12 19h47 arrivée à Barcelone sous voile port Olympic et le brick à touristes retrouvée.JPG

7 jours dont une journée entière sous une pluie diluvienne, suffisent à peine à satisfaire notre curiosité pour cette ville tellement vivante et si bien aménagée pour les vélos, rollers et piétons. Le port Olympic est bordé de restaurants de tous types et de deux magasins d’équipements pour bateaux. Barcelone nouvelle cathédrale.jpgIl est entre les deux grandes plages de Barcelone. Un centre commercial doté d’un supermarché et d’un pressing est à 5′ à pied. Nos visites ont été par ordre chronologique : le port du centre ville et le retour par la côte à pied à bord, le vieux centre ville avec ses rues étroites, ses magasins attrayants parfaitement intégrés dans les maisons restaurées et la vieille cathédrale avec son parvis animé par des jongleurs mîmes et vendeurs à la sauvette, les arènes, la célèbre et fantastique Sagrada familial de l’architecte Gaudi, la Rambla et les badauds cosmopolites, les jardins de Gaudi surplombant la ville, le parc de l’exposition universelle de 1888, la visite du grand marché de bazar nécessité par le vol d’un de nos vélos (rangé sans antivol durant ¼ près du bateau) et le nouveau quartier nord ultra moderne appelé le forum.

barcelone ancienne cathédrale.jpg

Cette ville ouverte sur la Méditerranée, par son architecture urbaine et les personnes croisées, nous a donné un sentiment de liberté et de grande tolérance.
Mais, nous ne le savons pas encore, les beautés de la costa Brava nous attendent.

Ce contenu a été publié dans Espagne, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *