Burriana, du mercredi 20 au vendredi 22 juin 2012

Partis à 8h 45 de Cullera nous passons le cap au moteur puis un petit vent de SE se lève force 1 GV et génois permettent de se déhaler à 2 nœuds, à 11h il atteint force 3, à 13h force 4 et l’on envoie le gennaker à 15h avec une force 5 il nous permet d’avancer à 6-7 nœuds ce qui nous amène à 18 h devant le port de Burriana après 46 miles dont 35 à la voile.
Nous nous amarrons par l’arrière avec l’aide du marinero à coté d’un bateau français un Passoa de Garcia appartenant à Michel. Ce dernier nous donne des tas de tuyaux sur les aménagements intérieurs de bateaux et sur le port qu’il utilise depuis plusieurs années.
Burriana est un grand port de plaisance sans caractère, avec d’un coté un chantier de démolition de bateau et de l’autre des barres d’immeubles. Peu de commerces pour aller à la plage il faut prendre les vélos, l’eau est chaude, plus de 30° mais la plage n’est pas belle.
Le vent de NE force 5 à 6 nous oblige à rester 2 nuits et c’est sans regret que nous quitterons ce port, qui est un des plus cher depuis notre départ, le vendredi 22 vers 14h 23

22-6-12 port de Burriana.JPG

Ce contenu a été publié dans Espagne, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *