Amalfi, le mardi 28 mars 2017

 

Ericante est sorti de l’eau à midi ce mardi 28 mars et puissamment karcherisé. Il est remis à l’eau, propre, à 14h.

Nous mettons le cap sur Amalfi, il fait beau, il n’y pas de vent et avec les deux moteurs à 2 500 tours nous avançons à 7 nœuds. Ce qui nous amène rapidement le long du quai carburant du port d’Amalfi.

Là, une pancarte annonce que la distribution de carburant a lieu le samedi de 14 à 18h du 1 er novembre au 31mars. Mais il y a un numéro de téléphone. Après un appel, le préposé est à son poste en dix minutes et nous sert 250 litres de gasoil. Il nous autorise à passer la nuit le long de son quai.

C’est alors que l’on constate qu’il y a de l’eau dans les fonds, et elle est salée.

Il nous suffit de quelques minutes pour constater que l’eau entre par le presse étoupe bâbord. Donc retour dare-dare à la marina d’Arechi. Malgré l’urgence nous pouvons tout de même admirer Capri au loin dans la nuit tombante

Avec voile et moteur nous arrivons à 20 heures à la marina où un ormeggi nous aide à nous amarrer et vient tirer sur les pendilles pour bien les tendre. Une fois amarré en faisant jouer le presse étoupe il ne fuit plus. Par contre il y a de l’eau de mer à tribord, elle vient du presse étoupe tribord. Après tripotage lui non plus ne fuit plus, donc pas d’inquiétude pour la nuit.

Ce contenu a été publié dans Italie, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *