Sapri, du mercredi 23 au jeudi 24 mars 2017

Nous partons à 7h30 de Cetraro le vent est plein arrière mais très faible. Il fait beau et chaud.

A midi je vais préparer le repas : des raviolis. En sortant vers le cockpit avec mes assiettes, je vois derrière nous une bouée de pêcheur avec de l’écume devant elle. Je pense d’abord au courant, mais il y en pas. Donc c’est que nous tirons sur son bout ! Nous mettons en panne le bout flottant est simplement retenu par la dérive. En relevant la dérive nous nous libérons et pouvons reprendre notre route au moteur.

A 15h le vent se lève et nous permet de terminer l’étape à la voile.

A 17h nous mouillons dans le nord de la baie de Sapri, mais nous sommes vite délogés par un pêcheur qui souhaite mettre ses filets juste à l’endroit où nous sommes. Il nous faut aller mouiller 100m plus loin.

   

Le mouillage devant la ville est calme et la nuit paisible.

Le matin nous débarquons avec l’annexe et découvrons une ville agréable avec des habitants tranquilles et serviables. La ville est propre, il y a de nombreux magasins, et nous avons l’impression que la ville est plus riche que les villes siciliennes où nous sommes allés.

 

Ce contenu a été publié dans Italie, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *