Trizonia, du mercredi 26 au dimanche 30 octobre 2016

 

Le mercredi 26 octobre au matin, il fait beau, la température est de 19° et le vent de nord est faible.

eric-perplexe-trizonia ante-golfe-de-corinthe

Après 20 miles au moteur, nous nous amarrons le long d’un quai de la marina de Trizonia. Le guide Imray signale la possibilité de mouiller devant le port, mais la météo étant incertaine nous avons préféré le port.

ericante-au-port-de-trizonia

La marina est propre, bien abritée et non exploitée. Elle est donc gratuite et plusieurs bateaux y hivernent, mais il y a aussi beaucoup de bateaux abandonnés. Il y a notamment un grand ketch coulé le long du quai qui fait l’attraction des visiteurs. On nous a raconté que l’été des personnes allaient plonger sur cette épave à quelques mètres de la surface.epave-trizoniajade-anglaise-finnsail-trizoniaA notre arrivée nous sommes accueilli par une anglaise qui hiverne ici avec son mari sur un petit voilier mixte: Jade. Elle nous donne aimablement toutes les informations utiles sur le port et l’île qu’elle apprécie beaucoup. Les animaux s’y promènent librement y compris sur les bateaux.

 

 

  gedeon-oie-cata-trizonia marmelade-ile-trizonia

La prochaine étape sera longue il nous faut attendre une bonne météo. Entre deux averses nous allons nous promener dans cette petite île tranquille et reposante. Il y a en cette saison deux ou trois cafés qui ont du wifi et une petite épicerie peu achalandée. Le continent est à moins d’un mile et une navette part toute les heures.

balade-trizonia

Le vendredi 28 nous avons prévu d’aller faire des courses en face. En arrivant sur la place du village il y a beaucoup de monde, les gens se regroupent autour du monument aux morts et un pope vient faire un discours. Nous sommes le jour le la fête nationale: Ochi. Le 28 octobre 1940 le premier ministre grec répondait à la demande de Mussolini de placer des troupes en Grèce par ce seul mot ochi, qui signifie non en grec.

le-pope-trizonia  fete-ochi-ghania

le-passeurtrizonia-ghania

Nous prenons la navette pour rejoindre le village continental de Glifadha, 1euro par personne. Nous arrivons au cours d’une autre cérémonie avec chants et défilé des enfants. Les commerces sont fermés, mais ils ouvriront après les cérémonies du souvenir. Nous pouvons faire quelques courses dans le super marché et regagner notre île par la navette de midi. Le lendemain il y a encore beaucoup de vent mais il ne pleut plus et nous faisons encore une grande ballade dans cette île attachante.

continent-face-trizonia

Ce contenu a été publié dans Grèce, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *