Combarro, du mardi 3 au samedi 7 avril 2012

Du 3 au 7 avril 2012 Marina de Combarro – Visite de St Jacques de Compostelle

3-4-12 Virements bord Open CPN Combarro 2.jpg

Belle navigation à la voile pendant 6h30 entre Vilagarcia et Combarro. Nous quittons Vilagarcia à 9h30 par un vent de force 5-6 Nord Est sous les 2 focs en ciseaux. Dans l’entrée de la Ria de Pontevedra nous enroulons le génois et tirons des bords grand voile-trinquette jusqu’à Combarro.

2 marineros du port viennent à notre rencontre dans une annexe et attrapent nos amarres sur le ponton. C’est un accueil bien agréable par vent fort, les services offerts dans cette marina seront vraiment exceptionnels tout au long de ce séjour pour le prix le moins cher que nous ayons rencontré hors saison en Espagne. Le signal Wifi du port étant un peu faible sur le bateau, une salle confortable de la marina est proposée. «Pourvu qu’ils ne prennent pas la grosse tête» nous avait confié Papy Boom.
La vue magnifique nous distrait et nous avons bien du mal à avancer dans notre activité de blogueurs.
Le vieux village bien conservé est typique et très touristique. Un supermarché à 5′ à pied nous permet de recharger la cambuse. Le soleil et le vent fort sont présents toute la journée.

combarro.jpg

5-4-12 cathédrale de Santiago a la tarde 2.JPGLe jeudi saint bien motivés, nous attendons un car dans le froid, 5° avec le vent d’Est, le long de la route de 8h10 à 8h45, pas de bus en vue. Nous aurions dû écouter l’hôtesse du syndicat d’initiative qui nous avait déconseillé le car qui s’avère être un moyen de transport aléatoire et très lent quand il existe en Espagne. Nous appelons un taxi et arrivons juste à temps pour sauter dans le train, frigorifiés. Le train espagnol est confortable.
A Santiago de Compostelle notre «pèlerinage» commence par la recherche d’un café chaleureux bienvenu. Les ruelles, les places et les grands bâtiments historiques s’enchevêtrent autour de l’impressionnante cathédrale. Équipés d’un audioguide de 50′, nous découvrons les merveilles de la cathédrale racontées par un pèlerin catholique. La façade est une véritable dentelle minérale.

5-4-12 chanteurs etudiants commerce porto.JPGLe parvis est le théâtre de multiples animations; de jeunes groupes de pèlerins, des couples, une chorale d’étudiants en commerce de Porto, des mîmes renouvellent l’ambiance qui a due exister du temps des saltimbanques au Moyen Age. «C’est l’aboutissement humain d’un long chemin fait de souffrances et de rencontres pour repartir vers son chemin de vie» nous a dit notre guide pèlerin.
La ville est magnifique et une promenade dans son grand paseo nous repose. La nature sur terre ou sur mer est belle.

Le 6, il pleut et les occupations à bord ne manquent pas.

bricolage.jpg

Ce contenu a été publié dans Espagne, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *