Brest-La Corogne du mercredi 21 mars au samedi 24 mars 2012

21-3-12 8h15 Départ 2012.JPG

Nous quittons Logonna comme prévu, à 8 heures et allons, sous gennaker seul, au port du Château pour faire les pleins d’eau et de gasoil. A 11 heures nous repartons, mais au moteur, faute de vent bien orienté. A 13 heures nous sommes au Toulinguet et envoyons la grand voile et la trinquette. Nous avons 4 heures pour atteindre le raz de Sein, dans lequel le courant nous sera favorable de 16 heures à 22 heures.
Le vent d’est augmente progressivement à 15,18,22 puis 25 nœuds, la vitesse augmente proportionnellement pour dépasser les 7 nœuds, nous allons trop vite. A 15 heures nous sommes à 4 miles du raz, la mer s’est formée et les rafales dépassent les 30 nœuds. Nous décidons de ne pas passer contre le courant le Raz et nous nous déroutons vers Douarnenez en tirant des bords, avec la grand voile à 2 ris et le tiers du génois. A 16 heures le vent retombe à 15 nœuds, la mer se calme rapidement et nous remettons le cap vers l’Espagne. Nous passons le raz au portant avec le courant avec des pointes de vitesse à plus de 11 nœuds (sur le fond)
Le soir le vent tombe mais la mer reste formée, les voiles battent. C’est finalement avec le génois seul + un moteur à 1 200 tours que nous stabilisons le bateau pour passer une nuit tranquille.

22-3-12 9h15 petit oiseau + dauphins au milieu deu golf de Gascogne.JPGLe 22 mars au matin il n’y a plus du tout de vent, la mer est d’huile, nous avançons avec la grand voile et un moteur, entouré d’une escouade de dauphins. Un petit roitelet épuisé se pose au pied du mât, tente un premier envol au bout de quelque temps de repos puis descend dans le cocpkpit et repart au bout d’une heure effrayé par le bruit du gennaker que l’on établit à la première brise. Nous espèrons qu’il pourra faire une escale sur un cargo avant de retrouver la terre. A 11 heures nous avons parcouru 91 miles en 24 heures ce qui fait une moyenne d’un peu moins de 3,8 nœuds mais il fait beau.
Puis le vent d’est-sud-est fraîchit pour atteindre la force 5-6 l’après midi et la nuit, ce qui nous permet de bien progresser.

Le 23 mars à 11 heures le vent est toujours de force 6, nous avons parcouru 149 miles au cours des dernières 24 heures soit 6,2 nœuds de moyenne. A 16 heures le baromètre se met à chuter brutalement passant 1018 à 1014 en moins de 2 heures. Nous prenons un 3ème ris et roulons encore un peu de génois, le vent dépasse les 30 nœuds la mer est forte mais la vie à bord reste assez confortable. Le soir le baromètre s’est stabilisé, le vent s’est un peu atténué. Nous reprenons le rythme des quarts, 2 heures à 2 heures et demi de sommeil chacun son tour, nous ne verrons aucun bateau cette nuit, mais l’AIS nous signale de nombreux cargos naviguant à une vingtaine de miles à l’ouest de notre route.

24-3-12 7h52 GV trinquette et génois belle perspective.JPGLe 24 mars vers 2 heures du matin le vent tombe et nous renvoyons toutes les voiles. A 4 heures le vent devient très faible et nous lançons un moteur.
A 11 heures nous avons parcouru 369 miles en 3 jours soit 123M/jour soit 5,12 nœuds de moyenne. La tour d’Hercule, amer remarquable de la Corogne se dresse devant nous.
A 14 heures nous entrons dans la Marina Coruña où le marinero et Jean François de Papy Boom viennent prendre nos amarres. L’après midi nous nous reposons à bord et discutons avec Jean François des prochaines étapes.

Le 25 nous nous baladons en vélo dans le vielle ville et allons jusqu’à le tour d’Hercule. Il fait beau, il y a beaucoup de monde dans les rues, les immeubles sont serrés les uns contre les autres et les balcons fermés par des verrières à petits carreaux donnent un aspect singulier à cette ville où il semble faire bon vivre. Le 26 nouvelle balade en ville et nous déjeunons au Meson San Anton, petit restaurant près de la place Maria Pita.

25-3-12 place vitrée La Corogne.JPG

Ce contenu a été publié dans Espagne, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *